Largo do Conde de Villa Flor Evora

temple de Diane
Temple de Diane

Un monastère chargé d'histoire

Classée au Patrimoine mondiale de l'humanité, Evora est la capitale de l'Alentejo, cette région aux grandes plaines entre océan et Espagne, plantées de chênes lièges et d'oliviers. Le long de ruelles en pente douce entièrement pavées s'élèvent de somptueuses églises comme São Francisco, célèbre pour sa chapelle des Os aux murs constitués des crânes et tibias de 50 000 personnes. Juste en face du temple de Diane (photo) se situe l'entrée de la Pousada dos Loios, ancien monastère de São João Evangelista, fondé en 1487 par Dom Rodrigo Melo. Le couvent occupe l'enceinte d'un ancien château arabe. Quelques-unes des 36 chambres, dont six suites, ont vue sur la plaine. On les appelle cela car petites, elles occupent les anciennes cellules austères des chanoines réguliers. D'autres, auxquelles on accède par la galerie du cloître, donnent sur la piscine et sur le jardin. Mais le grand atout du lieu, c'est son restaurant, installé dans les galeries du cloître, où la gastronomie de l'Alentejo est mise à l'honneur avec maestria. On aime : Les œuvres d'art - tapis d'Arraiolos, tableaux...- disséminés un peu partout ; la simplicité du lieu ouvert en 1963, qui garde l'esprit des premières pousadas ; le calme ambiant à peine rompu par les cloches de la cathédrale

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Estrada Nacional à Porto

Rua Sao José Estoi