Articles

Affichage des articles du janvier, 2018

Avenida Dom Carlos Lisbonne

Image
Cidadela Historic Hôtel Une forteresse sur l'océan  De nombreuses forteresses ont défendu Lisbonne et l’embouchure du Tage des incursions des Maures, des Britanniques et des Français. Celle de Nossa Senhora da Luz, triangulaire, fut édifiée en 1488 par le roi Dom João II , à 29 kilomètres de la ville. Apartir de 1870, le roi Dom Luis Ier vint en villégiature dans une résidence royale construite à l'intérieur. Bientôt, poussée par la mode des bains de mer, toute l'aristocratie lui emboîta le pas, édifiant de coquettes villas et de splendides palais sur ce littoral accessible en petit train. Depuis 2012, la citadelle accueille, à côté de la résidence convertie en musée, une pousada de 126 chambres. L'architecte Gonçalo Byrne l'a magistralement bien intégrée à l'architecture militaire et, de l’extérieur, on ne voit rien dépasser du chemin de ronde ponctué d'échauguettes. Mais une fois le porche franchi, on entre dans une caserne complètement remodelée, autour…

Rua Sao José Estoi

Image
Rua Sao José Estoi. Une romance rococo. Sur une colline à la sortie de Faro, capitale de l'Algarve, ce palais du XVIIIe siècle à la façade rose surgit comme un mirage, au milieu des orangeraies. Construit à la période baroque par un membre de la maison royale, Francisco José Vasconcelos, il fut acheté en 1893 par un pharmacien de l'Alentejo. Amateur d'art et sans enfant, ce vicomte d'Estoi, José Francisco de Silva, fit venir des artistes italiens qui passèrent seize ans à décorer les lieux. Styles rococo et Art nouveau se mêlent dans la succession des salons historiques. Des nymphes planent au plafond de l'impressionnant salon aux miroirs dépolis, aux consoles peintes et aux moulures dorées à la feuille. Judicieusement, le grand architecte Gonçalo Byrne à placé les 63 chambres en contrebas, dans une aile moderne parfaitement intégrée. Par les fenêtres, on devine, par-dessus les romarins, l'océan et les immeubles de Faro. La capitale de l'Algarve a gardé …

Estrada Nacional à Porto

Image
Dans les méandre du Douro, juste à la sortie de Porto, le site comprend un superbe palais baroque du XVIIIe siècle, résidence d'été construite par l'architecte Nicolau Nasomi, une minoterie et la cheminée d'une savonnerie du XIXe siècle. Au loin, les pontes du Freixo et Maria Pia s'entrecroisent. Le mélange des genres se poursuit puisqu'on accède au palais par une réception réalisée dans un parfait style mauresque, ouvrant sur un intimidant salon de musique avec fresques et loggia pour les musiciens. Plus étonnantes, les moulures, au plafonds des deux salles à manger et du bar ouverts sur le fleuve, représentent des Chinois et des messieurs en redingote, typiques, eux, du XIXe siècle ! Dans le même esprit, Jaime Morais, le décorateur, marie des toiles contemporaines aux fresques abîmées, laissées en l'état. Dans la minoterie, où sont installées les 87 chambres et suites, il a choisi de garder les piliers et les poutres en fer, et a peint les mur de couleurs te…

Largo do Conde de Villa Flor Evora

Image
Un monastère chargé d'histoire Classée au Patrimoine mondiale de l'humanité, Evora est la capitale de l'Alentejo, cette région aux grandes plaines entre océan et Espagne, plantées de chênes lièges et d'oliviers. Le long de ruelles en pente douce entièrement pavées s'élèvent de somptueuses églises comme São Francisco, célèbre pour sa chapelle des Os aux murs constitués des crânes et tibias de 50 000 personnes. Juste en face du temple de Diane (photo) se situe l'entrée de la Pousada dos Loios, ancien monastère de São João Evangelista, fondé en 1487 par Dom Rodrigo Melo. Le couvent occupe l'enceinte d'un ancien château arabe. Quelques-unes des 36 chambres, dont six suites, ont vue sur la plaine. On les appelle cela car petites, elles occupent les anciennes cellules austères des chanoines réguliers. D'autres, auxquelles on accède par la galerie du cloître, donnent sur la piscine et sur le jardin. Mais le grand atout du lieu, c'est son restaurant, …